L'abonnement Kindle. Une bonne ou une mauvaise affaire ?



Vous êtes nombreux à acheter et à lire les livres des auteurs indépendants (ou pas) sur le Kindle d'Amazon. C'est aujourd'hui la plus grosse plate-forme de diffusion de livres numériques (et papier) en France, et dans le monde. Si vous êtes des acheteurs fréquents, vous devez sans doute savoir que les prix des auteurs indépendants sont nettement inférieurs à ceux de l'édition classique (qui publie aussi sur le Kindle). Les prix des indépendants oscillent entre 0,99 et (au maximum) 4,99. En somme, rien de bien méchant quand on sait que le prix le plus fréquemment utilisé est à 2,99 (et, de plus en plus, 3,99). En revanche, les prix des livres numériques des éditeurs classiques restent encore très élevés. On peut parfois compter jusqu'à 16,50 pour un E-BOOK.

Au vu de ces prix qui grimpent, intéressons-nous de plus près à un phénomène qui grandit de jour en jour : l'abonnement Kindle.

L'abonnement Kindle, qu'est-ce que c'est ?

L'abonnement Kindle vous permet, pour 9,99 par mois, de télécharger tous les livres numériques ayant souscrit à KDP select (et qui, par extension, sont publiés en exclusivité sur Amazon) bien entendu, dans une certaine mesure. Vous les reconnaîtrez facilement, ils ont un petit bandeau « abonnement Kindle » au-dessus de leur couverture lorsque vous naviguez dans la vitrine d'Amazon. Cette clause de KDP select s'adresse surtout aux auteurs indépendants (comme moi) qui utilisent exclusivement le Kindle comme plate-forme de diffusion.

En quoi est-ce avantageux ?

Encore une fois (et comme tout ce que vous pourrez lire sur ce blog) cet avis est purement personnel. Je vais vous donner les raisons pour lesquelles je trouve que cela est avantageux, et pourquoi j'y suis moi-même abonné.

- Si vous êtes un acheteur/lecteur compulsif, le calcul est vite fait.

En effet. À coup de 2,99 ou de 3,99 (en temps normal, pas durant le mois des indés) en à peine 3 ou 4 bouquin, vous avez déjà rentabilisé votre abonnement. D'autant que de plus en plus de maisons d'édition se laissent tenter par la souscription à KDP select. Ce qui signifie que des auteurs dont le prix des livres oscille entre 9,99 et 16+ vous serons (de plus en plus) accessibles. Il me semble que cela n'est pas encore tout à fait démocratisé, mais que, de plus en plus, on peut en voir (surtout chez les petites maisons).

- Vous bénéficiez d'une période d'essai de 14 jours pour vous convaincre.

Ni plus ni moins. Ensuite, vous n'avez qu'à utiliser votre droit de rétractation en résiliant votre abonnement. Il ne sera pas renouvelé sans votre accord (sauf si vous ne le résiliez pas). Auquel cas, vous serez mensuellement prélevé de 9,99 par mois.

- Pour ma part, je lis ce que font les collègues indépendants.

Mais encore une fois, cette partie n'engage que moi. J'aime lire ce que font mes petits camarades et si je devais acheter tous les livres, mon budget mensuel exploserait littéralement. En bref, je ne mangerais que des pâtes, et encore, sans ketchup.

- L'abonnement n'est pas très onéreux.

9,99 par mois pour lire des livres à volonté sur liseuse, cela reste franchement raisonnable.

Bien sûr, si vous n'avez pas un rythme de lecture supérieur à 1 livre par semaine, votre abonnement n'aura que peu d'utilité, d'autant que vous ne pouvez télécharger qu'un nombre limité de livres par mois, si je ne m'abuse. Mais si vous êtes un lecteur compulsif et que vous lisez partout et n'importe quand avec votre tablette, liseuse ou smartphone, l'option peut valoir le coup et, si vous n'y avez jamais songé, essayez peut-être la version d'essai.

« Mais moi, j'achète les livres pour soutenir mes auteurs indépendants préférés ».

Et toute la communauté indépendante t'en remercie. Tout le monde t'embrasse parce que nous avons besoin de toi, cher lecteur. Alors, concrètement, qu'est-ce que ça change pour nous, auteurs indépendants ? Avec cet abonnement (qui, il faut le dire, prend de plus en plus de place), nous sommes rémunérés à la page lue sur nos livres. Ce qui veut dire que, si vous lisez nos livres jusqu'au bout, ça ne change quasiment rien. Bon, c'est sûr que la rémunération est un peu inférieure comparée à un achat brut, mais bon, il faut bien vivre avec son temps, non ? L'abonnement prend une place de plus en plus importante dans nos revenus (pour ma part, quasiment 60%), et c'est très bien ! Cela signifie que de plus en plus de lecteurs franchissent le pas de la lecture numérique et décident de se tourner vers de nouveaux horizons. Ce qui compte, c'est avant tout la façon dont la culture se popularise et dont internet nous permet de nous exprimer et de gagner notre vie. Peu importe les moyens, cette fin est sans doute la plus importante (du moment que cela reste dans le respect du travail des auteurs).

En conclusion ?

Pour moi, cet abonnement est un accès rapide à la culture numérique quasi-illimitée et, rien que pour ça, je valide à 100%. Cela va de soi, mais je précise quand même que je n'ai pas de part chez Amazon et que ce petit coup de "pub", n'est en fait qu'un avis personnel que je vous partage.

Tout cela reste évidemment sujet à débat. Il y a des bons points mais aussi des mauvais. Je vous laisse méditer là-dessus. Moi, j'ai un tome 3 à écrire...;)

N'hésitez pas à partager sans modération, ou à donner votre avis dans l'espace commentaire. Je suis ouvert à la discussion:) !


0 vue