J'ARRÊTE !

Bonjour, cher lecteur ! Je sais que ce titre peut sembler un peu intrigant, et sache qu'il n'est pas usurpé, ou uniquement destiné à te faire cliquer sur ce mail (on appelle ça du "putaclic", et en fait, je suis en plein dedans).


Pourquoi ce titre ? Eh bien, j'arrête. J'arrête de me forcer. Évidemment, je n'arrête pas d'écrire. J'aime beaucoup trop ça pour ne pas continuer, encore et encore, à te raconter des histoires. C'est une passion dévorante, chronophage, et tout ce que tu veux, mais je m'y tiens parce que ça me fait vibrer (pour, je l'espère, encore longtemps).


Cependant, comme dirait Dumbledore, j'arrête de me FORCER à faire des choses qui ne me plaisent pas forcément, ou me plaisent moins. Je sais que je suis essentiellement connu comme un auteur de romance, mais j'ai vraiment eu envie de changer, de sortir un peu de ces cases, de me mettre en danger et de ne pas publier la énième romance qui ne me ferait plus vibrer. En tout cas, pas pour le moment.


Longtemps, je me suis caché, dans l'écriture. J'ai écouté ce qu'on disait de moi, j'ai suivi ce qu'on attendait de moi, devrais-je dire... je me suis cantonné à des genres qui ne me correspondaient pas forcément, avec des codes qui ne me plaisaient peut-être pas non plus, et... j'ai balancé ça. Attention, je ne crache pas dans la soupe ! Tous les livres que j'ai publié, sincèrement, j'en suis fier (sauf peut-être deux ou trois, mais je te laisse libre de trouver lesquels mdr). Et le principal, c"'est d'avoir pris un plaisir énorme à les écrire ! Mais je change. Tout change, et même moi. Même toi, tu changes (si, si, tu vieillis, désolé !). Et j'ai besoin d'autres chose. J'ai ressenti l'appel de nouveaux horizons, depuis quelques mois, en proposant des manuscrits que je juge être différents de ce que je fais habituellement. J'ai vraiment eu envie de me mettre en danger, de proposer du contenu qui ne marche PAS sur les plateformes en ligne (je parle, par exemple, de la fantasy qui a généralement du mal à décoller sur Amazon). Pour être sincère, ça m'est vraiment égal. Je prends un plaisir monstre à faire ce que je fais en ce moment, et je retrouve le plaisir du tout début, quand je commençais à griffonner dans ma chambre, et que rien d'autre que mon plaisir n'avait d'importance (quel égoïste, bordel, je m'en rends compte, merde) !


C'est à cette époque que j'ai écris les trucs les plus bizarres que j'ai pu produire. Sérieusement ! Notamment un roman qui n'a jamais vu le jour, à part sur quelques plateformes en ligne, et j'ai tout débranché pour que personne n'en retrouve la trace. Bon courage, si tu cherches la trace, mais ne t'attend pas à un chef-d'oeuvre. Peut-être que c'était pourri, mais je ne m'étais pas mis de barrière en l'écrivant, et finalement... ça me ressemblait peut-être plus que le reste (peut-être que je suis pourri, au fond, mdr).


Alors, quand j'ai commencé à écrire le Lamevent (ceux qui lisent encore lavement, sérieux, trouvez une autre blague maintenant hein mdrrrr, je suis sûr que vous avez de l'imagination), je me suis dit que je prenais un risque énorme, et que j'allais sûrement me casser la gueule parce que c'est clairement pas un genre qui domine. Je sais pas, on verra. Mais en tout cas, ça me ressemble. Et, dans un certain sens, c'est aussi ce qui me ressemble le plus aujourd'hui. C'est là-dedans que vous trouverez le plus de "moi", si vous voulez en trouver ;) !


Voilà, c'est une sorte de coming-out littéraire un peu libérateur. J'avais besoin de vous dire qu'après être passé par différents genres, j'avais envie d'en explorer de nouveaux. Ça ne veut pas dire que je ne vais pas continuer à faire de la romance, loin de là ! J'adooooooooore ça ! J'aime la romance d'amour, j'aime beaucoup trop ça pour arrêter. Mais j'accepte le changement, et je n'essaye pas de le réfréner en me disant "Tain', ça va pas leur plaire...". Parce qu'en fait c'est très con de ma part. J'anticipais votre réaction à votre place, et c'est pas correct. Vous devez être les seuls juges, j'ai pas à penser pour vous sur ce qui vous plaira ou non. Voilà un peu le cheminement de pensée qui m'a conduit à publier ce tome 1 de fantasy. Je vous mettrai le lien en commentaire si ça vous intéresse ! Quoi qu'il en soit, concernant vos messages et vos retours, et bien... je surkiffe, évidemment ! Merci beaucoup, merci à tous d'être là ! Je suis content d'être le mec opaque dont vous ne connaissez pas à l'avance la production, et qui peut vous emmener sur différents sentiers. Y'en a d'autres, chez les indés, et c'est aussi cette liberté que permet l'AE. J'aime bien ce côté électron libre, et tous les copains qui font la même chose se reconnaîtront là-dedans. Y'a un côté inclassable, et un peu OVNI, et j'aime beaucoup. Je pense à Thomas Palpant, à Gina Dimitri, et bien d'autres, qu'on a parfois du mal à classer mais qu'on adore <3 !


Vous étiez donc dans le vrai depuis le début ! C'est vraiment cool d'être en mode no-limit, et je vais continuer comme ça.


Btw, j'en profite pour vous signaler que si le livre ne bénéficie pas d'une "promo", c'est parce qu'il concourt pour les plumes francophones 2020, et le prix minimal est de 2,99. Donc... en fait... il est au prix minimal mdr ! Pour quasi 600 pages, franchement c'est ok !


J'ai plus rien à dire, mais vu que vous allez lire, je vais quand même écrire ça. Puis ça. Et aussi ça. Je vais glisser une info importante dans ce paragraphe ultra chiant. Mais après ça. Et puis ça aussi. Vous n'allez quand même pas passer à côté de ÇA, si ? Parce que ÇA, franchement... c'est dingue !


Hé non, je déconnais, y'avait rien d'important. Allez, bisous.



63 vues