L'importance des commentaires ? On en parle !

Bonjour à vous, amis lecteurs ou auteurs, parce que clairement, dans ce milieu, le monde se divise en ces deux catégories qui se complètement parfaitement (comme le chocolat complète la tartine, tu vois le genre ?)


Aujourd'hui, nous allons parler de l'importance des commentaires que nous laissons sur Amazon et plus particulièrement sur les livres (parce qu'honnêtement je me fous pas mal des commentaires sur les agrafeuses). Petite mise en contexte oblige, voilà un peu le cheminement que je traverse personnellement lorsque j'écris un roman.


- Doute, doute, doute.


Voilà. On a fait le tour. Ceux qui me connaissent savent que j'aime prendre des risques en proposant des contenus que j'ai moi-même du mal à définir, pour justement sortir un peu des cadres et proposer des expériences qu'on ne trouve qu'en auto-édition. Parce que c'est pour moi tout ce qui fait sa beauté, en fait. Le côté "original". Sans le lissage éditorial derrière. Ici, pas de barrières, pas de frontières. On explore tout ce qu'on veut et comme on le veut ! Pour ceux qui en douteraient, nous sommes libres d'écrire absolument tout ce qu'on a envie d'écrire. Amazon ne condamne rien, à priori. À part, si je ne me trompe pas, les trucs délibérément incestueux, nazis, et autres joyeusetés de ce genre. Donc, votre prochain roman "Inceste dans le troisième Reich - tabou, sexe, 18+" ne fera sûrement pas un carton. Voilà, c'est dit.


Est-ce qu'on ne s'éloignerait pas un peu du sujet, là ? Je pense que si. J'ai personnellement identifié deux types de lecteurs : ceux qui vont aller crier sur tous les toits ce qu'ils pensent d'un livre et la masse silencieuse. Globalement, l'immense majorité n'intervient pas. Elle ne dit pas ce qu'elle pense. Elle lit puis passe à autre chose. Elle en parle un peu, mais jamais en public et ne commente pas. On a vu cette tendance s'inverser récemment avec les nouvelles mesures d'Amazon qui permettent de laisser une évaluation sans forcément devoir écrire un commentaire. L'idée de base n'était pas mauvaise, mais elle laisse place à beaucoup plus de déglingages en règle sur les bouquins, ce qui veut dire que bientôt, un bouquin à trois étoiles sera considéré comme un bon livre (comme aux USA).


Alors, pourquoi est-ce important de laisser un commentaire à un auteur, ou au moins une évaluation ? Bien évidemment, cela joue dans le référencement du livre. J'ai eu la chance de participer à de nombreux repas avec des responsables chez KDP (même si je pense que le procédé est le même pour tous les produits) et le résultat est sans appel : un commentaire aide un livre à mieux se référencer et le fait grimper dans le classement s'il est au-dessus de trois étoiles. Parce qu'à partir de trois étoiles, le commentaire est considéré comme une critique. Si, si, vous pouvez vérifier ! Vous ne le savez peut-être pas, mais on raconte (encore une légende urbaine) qu'un client sur dix satisfait va le faire savoir, mais que neuf clients sur dix insatisfaits le feront savoir aussi. Autant dire que pour ne pas s'en prendre plein les dents façon cartoon, il vaut mieux avoir un produit solide. Ou alors... ou alors...


Rêvons deux petites minutes d'un monde dans lequel TOUS les lecteurs laisseraient des commentaires. Je sais bien que la plupart du temps, ils n'ont pas le temps. Pas du tout. Ou pas l'envie, tout simplement. Ou alors, ils ne savent pas quoi dire ce qui se comprend absolument parce qu'on n'a pas toujours envie de commenter quelque chose qu'on vient de lire ou qu'on vient de voir, c'est évident. Moi le premier. Je consomme énormément de films ou de morceaux de musique et je ne vais pas déposer un commentaire à chaque fois. Mais il y a une petite différence... et je m'explique !


Ce que nous consommons au quotidien, c'est du grand public. Du très grand public, même. Quand vous allez voir un film Hollywoodien, clairement, je pense que le réalisateur se tamponne le coquillart de votre avis (désolé pour ceux qui en doutaient ?). En revanche, quand vous lisez un petit auteur... et attention, je ne parle pas nécessairement d'auteurs auto-édités... c'est différent. Il y a beaucoup de petits auteurs qui ne sont pas auto-édités et qui lisent quand même les commentaires un par un, pour s'améliorer, pour se rassurer, ou simplement par plaisir de voir ce que les lecteurs ont pensé de son dernier bouquin. Parce qu'il faut faire la différence entre tout ça : auto-édité ne veut pas dire loser et édité ne veut pas dire grand ponte de l'écriture. Je connais des auto-édités qui vendent des palettes de bouquins et qui en vivent et des édités qui ne touchent pas un sou à la fin de l'année. C'est comme ça. C'est juste un choix de diffusion différent.


Bref, quand on lit un petit auteur, il ne faut pas hésiter un seul instant parce que le commentaire sera lu ! Je vous assure qu'il le sera. Personnellement, je les lis tous et j'en partage même assez souvent sur ma page. Bons ou mauvais. Peu importe ! Mais quand on sait qu'ils ont une réelle importance pour impacter le classement et donc, de surcroît, les ventes... ça fait quand même réfléchir ! Donc en ce qui me concerne, c'est devenu un automatisme parce que je sais que c'est important et je crois que de plus en plus, on tend vers cet idéal et c'est une très bonne chose.


Attention ! Ce post n'est pas du tout un call to action sur mes livres. C'est un ressenti global, général, visant à informer aussi bien ce qui me concerne que ce qui concerne mes adorables collègues de plume. Je ne vous remercierais jamais assez de me laisser des commentaires, évidemment, parce que si je peux exercer ce métier à plein temps c'est grâce à vous. Mais n'oublions pas les autres ! Tous les auteurs que vous avez lu et aimés méritent une petite évaluation, ou un petit mot de votre part. La plupart du temps, leurs prix sont excessivement bas (aussi pour concurrencer l'édition) et ils ont plus que besoin de votre soutien, surtout en cette période difficile :) !


À très vite !


Théo.


115 vues0 commentaire